La durée habituelle d’une nuit de sommeil varie entre 7h et 8h30, mais il existe des « petits dormeurs » (de 4 à 6h30 de sommeil par nuit) et des « gros dormeurs » (plus de 9h par nuit). Ce n’est pas une question de volonté ou de tempérament, mais plutôt une question de génétique.
La durée idéale d’une nuit de sommeil est celle qui donne le sentiment d’être en forme et efficace dès le lendemain matin.

Les fonctions du sommeil

À quoi sert le sommeil ?

La recherche sur le sommeil est une science encore jeune, mais les chercheurs avancent plusieurs hypothèses :

  • Il permettrait d’épargner l’énergie : lorsque nous dormons, notre consommation en oxygène diminue, notre cœur ralentit, la température du corps décline, bref, notre corps dépense moins de calories.
  • Il permettrait à l’organisme de « récupérer » des activités de la veille.
  • Il aiderait le cerveau à restaurer ses capacités et favoriserait la mémorisation. Le sommeil permettrait le stockage et l’organisation des nouvelles connaissances.
  • Les rêves équilibreraient la vie psychique, en permettant de se « défouler » et d’exprimer sans danger ses pulsions.

L’horloge interne : une réalité !

Aujourd’hui nous savons que de nombreuses fonctions de notre organisme varient au rythme des 24 heures de la journée. C’est le cas de la température, de l’humeur, de la fréquence cardiaque, de nos performances… Et toutes ces fonctions évoluent en parallèle dans la journée, avec, en général, un pic dans l’après-midi (température du corps la plus élevée, fréquence cardiaque augmentée, vigilance accrue…), une décroissance en soirée jusqu’à un minimum au petit matin. La période de sommeil est calée sur la phase de décroissance de ces valeurs : de la fin de soirée jusqu’au matin.

Tous ces rythmes biologiques sont donc solidaires et c’est cette horloge interne qui explique le jet lag.

Lors d’un voyage lointain, si les horaires de destination sont décalés par rapport aux horaires habituels, on éprouve des difficultés à s’endormir ou à rester endormi, alors même que la fatigue et le manque de sommeil sont présents ! Il faudra souvent plusieurs jours pour recaler notre horloge biologique sur les nouveaux horaires de jour et de nuit.

Quand le sommeil est bouleversé

De combien d’heures de sommeil avez-vous besoin pour bien dormir ?

Pour le savoir, évaluez vos heures de coucher et de lever pendant les vacances par exemple, quand vous n’avez pas de contraintes horaires.

La durée idéale d’une nuit est celle qui permet de vous sentir reposé sans ressentir un manque de sommeil particulier dans la journée.

Hélas, les enquêtes montrent qu’en France nous ne dormons pas assez : le temps de sommeil des adultes est passé pour la première fois en dessous des 7 heures minimales recommandées, avec en moyenne 6 heures 42 minutes de sommeil par jour en 2017. La proportion de petits dormeurs, en dette de sommeil, ne cesse également d’augmenter : en 2019, plus d’un tiers des Français dorment moins de 6 heures(1).

EuphytoseNuit®

complément alimentaire

L’association de la mélatonine et de la passiflore pour trouver rapidement un sommeil réparateur. Sans dépendance ni accoutumance.
Réservé à l’adulte.

(1) INVS Santé Publique France : Le temps de sommeil en France – mars 2019