Le stress et les désagréments du ventre | Euphytosegamme.fr

Stress et désagréments du ventre : comment se sentir mieux au quotidien ?

Considéré comme notre deuxième cerveau avec 500 millions de neurones, notre tube digestif est une véritable éponge à émotions, à commencer par le stress. Les troubles intestinaux liés au stress sont nombreux.

Découvrez quel est son impact sur les intestins et comment apprendre à gérer les inconforts intestinaux liés au stress pour profiter d’un quotidien apaisé.
 

Quel est l’impact du stress sur les intestins ?

« Avoir la boule au ventre » ... vous connaissez forcément cette expression souvent employée pour décrire une sensation de stress. Elle est très représentative des effets que peut avoir le stress sur votre intestin.

La communication entre l’intestin et le cerveau est bidirectionnelle. Dès lors, en déclenchant différentes réactions au sein du système nerveux, hormonal et immunitaire, le stress peut influer sur le système digestif et le microbiote intestinal, entraînant ainsi un inconfort intestinal. Cela se manifestera différemment d’une personne à l’autre : intestin noué, crampes intestinales, troubles intestinaux...

Comment apprendre à gérer les inconforts intestinaux liés au stress ?

Pour s’assurer un confort intestinal au quotidien, il est nécessaire d’identifier les causes de déséquilibre du microbiote intestinal et apprendre à les contrôler. C’est le cas notamment du stress. Pour ce faire, différentes solutions s’offrent à vous :

Transit perturbe - Illustration Alimentation

Concentrez-vous sur votre respiration

Si respirer est vital, apprendre à bien respirer est primordial. Et oui, si respirer est un acte totalement naturel et spontané, il est parfois nécessaire de porter son attention sur sa respiration pour reprendre le contrôle de ses émotions et de son organisme. C’est l’une des règles fondamentales de la sophrologie, qui permet – entre autres - de faire un retour au calme face à des situations stressantes. Des chercheurs américains ont d’ailleurs mis en évidence un lien de cause à effet entre respiration profonde et diminution du stress(1).

Mais alors, comment faire une respiration profonde ? Il faut d’abord prendre conscience de votre respiration en respirant par le ventre et non la poitrine. Pour ce faire, commencez par inspirer par le nez en veillant à gonfler votre ventre, puis expirez lentement par la bouche en rentrant au maximum votre ventre. Recommencez jusqu’à vous sentir détendu.

 

Des exercices de respiration profonde que l’on retrouve aussi dans la méditation, dont les bienfaits sur le contrôle des émotions (et donc du stress) sont réels. Antoine Lutz, chercheur à l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) indique que « Depuis une vingtaine d’années, les pratiques de méditation sont utilisées dans le monde du soin pour la gestion du stress »(2). La méditation agirait directement sur notre stress et qui dit moins de stress dit meilleur confort intestinal !

Pratiquez une activité physique régulière

Femme avec tapis de Yoga

 

Pratiquer une activité physique, à raison de 30 minutes par jour minimum au quotidien, favorise le transit intestinal s’imposant comme un véritable allié du système digestif. Mais ce n’est pas tout, la pratique d’une activité physique permettrait aussi de mieux répondre aux situations de stress. En effet, une étude américaine publiée dans le Journal of Neuroscience(3) a mis en évidence chez l’animal le fait que l’activité physique augmenterait la production de galanine, un peptide qui favorise la résistance au stress. De plus, le sport est connu pour stimuler la sécrétion d’endorphine et de dopamine, deux hormones responsables du sentiment de bien-être dans lequel vous vous sentez après une activité physique.

Attention toutefois à ne pas pratiquer une activité physique trop intense qui pourrait – a contrario – avoir des répercussions négatives sur l’intestin créant ainsi de l’inconfort intestinal.

Adoptez une alimentation équilibrée

Illustration alimentation noix

 

L’alimentation joue un rôle clé dans le confort intestinal. S’il est recommandé d’éviter les aliments transformés, gras, trop sucrés, trop salés, ... il peut parfois être difficile de ne pas être tenté d’y céder, et d’autant plus lorsque le stress s’invite. En effet, ce n’est pas nouveau, le stress favorise le grignotage. En grignotant notre corps produit de la sérotonine et dopamine, des neuromédiateurs responsables de la sensation de plaisir et de bien-être. Alors pour éviter de vous jeter sur ce qu’on appelle communément la « malbouffe », veillez à :

adopter une alimentation équilibrée et variée sur les 3 repas de la journée (ne pas sauter de repas et prendre le temps de se mettre à table)
limiter les tentations (dites adieu aux gâteaux et autres sucreries dans les placards)
remplacer l’envie de grignoter par un en-cas sain (pomme, fruits secs...)

 

Un bon transit intestinal passe avant tout par une bonne hygiène de vie, où le stress n’a pas sa place. Rappelez-vous : l’intestin est notre deuxième cerveau ; il est donc primordial d’apprendre à gérer ses émotions et veiller à son bon équilibre au quotidien.

Qu’est-ce que la phytothérapie ?

EuphytoseConfort® Intestinal

complément alimentaire

Une association unique de Mélisse, Vitamine B2 et de souche microbiotique Lactobacillus acidophilus (La-14) qui permet d’apporter une solution efficace pour favoriser son bien être digestif et un équilibre du transit*.

*La Mélisse favorise le bien-être digestif et l’équilibre du transit et la Vitamine B2 contribue au maintien de muqueuses normales dont la paroi intestinale.

1. Yacke K. et al. Breathing control center neurons that promote arousal in mice. Science. 2017; 355(6332) : 1411-1415

2. Francis Lecompte. CNRS Le Journal [En ligne]. 16 Avril 2020. Disponible sur : https://lejournal.cnrs.fr/articles/la-meditation-agit-directement-sur-notre-stress

3. Rachel P et al. Chronic environmental or genetic elevation of galanin in noradrenergic neurons confers stress resilience in mice. J Neurosci. 2020; 40 (39) : 7464-7474.

Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière. www.mangerbouger.fr
L.FR.MKT.CC.04.2021.3517