Astuces pour le confort intestinal | Euphytosegamme.fr

9 astuces pour contribuer au bien-être intestinal

L’intestin est au cœur de notre santé. Pour assurer votre bien-être au quotidien, il est primordial d’adopter une bonne hygiène de vie. Comment ? On vous livre 9 conseils et astuces pour contribuer à votre bien-être intestinal.

Adoptez une alimentation équilibrée

L’alimentation joue un rôle déterminant dans l’équilibre intestinal. Veillez donc à adopter une alimentation équilibrée en limitant les aliments transformés, trop gras, trop salés, trop sucrés. Optez pour une alimentation riche en fibres (fruits, légumes, céréales complètes, fruits secs...), minéraux et vitamines, qui sont tous essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.

Ne négligez pas le temps passé à table

Femme qui mange

Nous avons tous déjà entendu qu’il faudrait 15-20 minutes après avoir commencé de manger pour ressentir les premiers effets de satiété. La science met en évidence que le fait de manger lentement favorise la satiété(1). Il faut donc veiller à éviter de manger sur le pouce, trop vite, debout... au risque de manger trop. Il est aussi recommandé de veiller à avoir une bonne mastication, cette dernière jouant un rôle essentiel dans la digestion des aliments et l’apparition de la satiété.

Repérez les aliments qui ne vous réussissent pas

Chaque organisme est unique et nous avons tous des aliments que nous supportons mieux que d’autres. Pendant quelques semaines, essayez de noter, ou au moins d’observer la composition de vos repas, afin de repérer les aliments qui ne vous réussissent pas. Certaines intolérances alimentaires peuvent perturber le transit, il est donc judicieux de les repérer afin d’éviter tout désagrément. Au besoin, vous pouvez même faire le point avec un professionnel de santé, pour faire un bilan sur vos intolérances alimentaires et réadapter votre régime en conséquence.

Notez que certains aliments sont connus pour avoir tendance à perturber la digestion créant de l’inconfort :

les aliments qui fermentent : les légumineuses, les légumes de la famille des choux (chou, brocoli, chou-fleur, choux de Bruxelles...)
les aliments gras
les légumes crus
les fruits acides (framboises, kiwi, fruit de la passion...)
le café, le thé et l’alcool
jus d'agrumes (pamplemousse, orange, ...)
les épices (cumin, piment...)

 

Hydratez-vous !

Pour garder un système digestif en bonne santé, il est primordial de veiller à avoir une bonne hydratation au quotidien. L’eau facilite le transit. Il est donc recommandé de boire :

● au minimum 1,5 litre d’eau par jour au total
● de boire des petites quantités d’eau régulièrement plutôt que d’un seul coup
● de boire à température ambiante. En effet, une eau trop froide peut causer des troubles intestinaux.

 

Limitez le café et l’alcool

Si on en abuse, le café peut provoquer des désagréments digestifs. Ainsi, des chercheurs européens ont montré que la caféine contenue dans le café induirait la sécrétion d’acide gastrique(2). En excès, il pourrait accélérer le transit.
C’est aussi le cas du thé noir, et de l’alcool. Il est donc recommandé d’en consommer avec modération.
 

Pratiquez une activité physique régulière

Une activité physique régulière contribue au maintien d’un organisme en bonne santé, mais aussi à une bonne digestion. Une simple marche après le repas permet d’activer les différents organes qui entrent en jeu dans le processus de digestion.

Il est donc recommandé de pratiquer une activité physique à hauteur de 30 minutes par jour, ou deux bonnes séances de sport par semaine.

Restez calme

Le confort intestinal passe aussi par un bien-être général, un sentiment de détente. Veillez donc à garder le contrôle sur vos émotions, en particulier le stress. La communication entre l’intestin et le cerveau étant bidirectionnelle et dynamique, le stress peut influer sur le système digestif et créer un déséquilibre du microbiote intestinal, entraînant ainsi un inconfort intestinal. Il est donc nécessaire d’apprendre à gérer son stress grâce au sport, à la méditation, ou encore la respiration profonde...

Vous prendrez bien une petite tisane ?

Femme qui mange

En cas d’inconfort intestinal, certaines plantes peuvent être d’un grand secours, et notamment en tisane. Non seulement vous bénéficierez des bienfaits des plantes, mais vous contribuerez également à hydrater correctement l’organisme. La mélisse, la menthe, le curcuma, même le fenouil, semblent faire des merveilles sur la digestion.

Les compléments alimentaires pour le confort intestinal

Dans les moments de stress ou lorsque vous ressentez une sensation d’inconfort intestinal, les compléments alimentaires peuvent vous aider. A noter qu’ils doivent toujours être pris en complément d’un régime alimentaire équilibré et varié.

Des compléments alimentaires à base de plantes comme le complément alimentaire EuphytoseConfort® Intestinal est une des solutions qui s’offre à vous.

EuphytoseConfort® Intestinal, est un complément alimentaire à base de plantes. C’est une association unique de Mélisse, qui favorise le bien-être digestif et l’équilibre du transit, de Vitamine B2, qui contribue au maintien de muqueuses normales dont la paroi intestinale et de souche microbiotique Lactobacillus acidophilus (La-14), une souche adaptée aux conditions gastro-intestinales. Une formule double action et un programme de 14 jours pour contribuer à votre confort intestinal*.

Vous l’aurez compris, votre rythme de vie influe directement sur votre confort intestinal. Pour vous assurer un bien-être quotidien, adoptez un mode de vie sain, où sport et alimentation équilibrée font bon ménage.

 

Qu’est-ce que la phytothérapie ?

EuphytoseConfort® Intestinal

Complément alimentaire

Une association unique de Mélisse, Vitamine B2 et de souche microbiotique Lactobacillus acidophilus (La-14) qui permet d’apporter une solution efficace pour favoriser son bien être digestif et un équilibre du transit*.

*La Mélisse favorise le bien-être digestif et l’équilibre du transit et la Vitamine B2 contribue au maintien de muqueuses normales dont la paroi intestinale.

1. Ferriday D et al.. Effects of eating rate on satiety: A role for episodic memory ? Physiol Behav. 2015; 152 (PtB) : 389-396.

2. Liszt KI et al. Caffeine induces gastric acid secretion via bitter taste signaling in gastric parietal cells. Proc Natl Acad Sci USA. 2017; 114 (3) : E6260-E6269.

Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas. www.mangerbouger.fr
L.FR.MKT.CC.04.2021.3517