QU’EST-CE QU’UNE PLANTE ADAPTOGÈNE ?

Alors que les plantes adaptogènes sont utilisées depuis très longtemps, leur mécanisme ne commence à être étudié qu’à partir du milieu du XXe siècle. C’est finalement le Dr. Israël Brekhman qui donnera en 1968 la définition des plantes adaptogènes qu’on utilise aujourd’hui(1). Selon sa définition, les plantes dites adaptogènes doivent avoir 3 critères principaux:

UNE LONGUE HISTOIRE

Les plantes adaptogènes ont traversé les siècles. Elles sont utilisées depuis très longtemps : on retrouve des traces de leur utilisation chez les Vikings, qui en prenaient pour être forts et robustes. De même, les Empereurs chinois allaient les récolter, en quête de longévité. On sait aussi qu’elles ont une place importante dans l’utilisation traditionnelle âyurvédique (l’une des plus anciennes médecines traditionnelles, issue d’Inde). Et pourtant, elles n’ont été étudiées que bien plus tard : on doit à Nikolaï Lasarev les premières recherches sur les plantes adaptogènes, en 1947, dans le but d’augmenter la résistance physique et psychologique des soldats russes.

De l’Eurasie, au monde entier !

Historiquement, on retrouve les plantes adaptogènes principalement dans les pays aux conditions extrêmes : Chine, Russie, Sibérie et Inde.
Elles auraient comme vertus de permettre aux Hommes de s’adapter à ces climats difficiles et rigoureux. Par exemple, elles auraient été utilisées pour s’adapter à la haute altitude ou au manque d’oxygène en montagne, et pour augmenter la résistance physique ou la résistance au froid.
Aujourd’hui, les plantes adaptogènes sont utilisées dans le monde entier en phytothérapie, comme compléments alimentaires par exemple, notamment pour leurs capacités à augmenter la résistance de l’organisme face au stress.

COMMENT FONCTIONNENT LES PLANTES ADAPTOGÈNES ?

Les plantes adaptogènes auraient une multitude de bienfaits sur le corps humain, que ce soit des bienfaits physiques ou émotionnels.
Elles favoriseraient les capacités de notre organisme à conserver son propre équilibre grâce à différentes vertus. En particulier :

Permettre de mieux s’adapter au stress.

Elles améliorent la capacité d’adaptation devant un facteur de stress et favoriseraient la résistance globale de l’organisme face à une situation stressante.

Maintenir l’état d’éveil

Elles aident à se sentir plus énergique, plus endurant et améliorent l’état d’éveil.

Pouvoir soutenir les capacités intellectuelles

Elles stimulent la mémoire et les fonctions cognitives, aident à la concentration et à l’apprentissage.

Entretenir un calme émotionnel

Elles contribuent à la relaxation, au bien-être physique et à améliorer la gestion des émotions.

Permettre de mieux s’adapter au stress.

Elles améliorent la capacité d’adaptation devant un facteur de stress et favoriseraient la résistance globale de l’organisme face à une situation stressante.

Maintenir l’état d’éveil

Elles aident à se sentir plus énergique, plus endurant et améliorent l’état d’éveil.

Pouvoir soutenir les capacités intellectuelles

Elles stimulent la mémoire et les fonctions cognitives, aident à la concentration et à l’apprentissage.

Entretenir un calme émotionnel

Elles contribuent à la relaxation, au bien-être physique et à améliorer la gestion des émotions.

 

Le saviez-vous? Sur près de 380 000 plantes recensées, seule une vingtaine possèdent des propriétés adaptogènes. Voici certaines d’entre elles :

Les plantes adaptogènes ont des propriétés intéressantes utilisées depuis des millénaires. Elles sont aujourd’hui utilisées pour diverses raisons. On les retrouve, par exemple, dans EuphytoseZen® pour nous aider à gérer le stress de la vie quotidienne.

EuphytoseZen®

complément alimentaire

Une association unique de Rhodiola Rosea et Bacopa Monnieri, deux plantes adaptogènes, pour gérer votre stress*, et d’Ocimum Sanctum.
Sans dépendance ni accoutumance.

*La Rhodiola Rosea favorise la résistance physique et émotionnelle au stress et améliore l’humeur. Le Bacopa Monnieri améliore la concentration et les performances intellectuelles.

(1) : Brekhman II, Dardymov IV. New Substances of Plant Origin which Increase Nonspecific. Resist Ann Rev Pharmacol. 1968; 8: 419-30.